Pénurie de logement pour les étudiants ?

Selon l’enquête exclusive IFOP / Chambrealouer.com, 1,9 million de chambres seraient disponibles à la location

Publié le 11 septembre 2014
Pénurie de logement pour les étudiants ?

Chambrealouer.com, site Internet de mise en relation de futurs locataires et propriétaires proposant des solutions de logement chez l'habitant, publie les résultats d'une enquête inédite réalisée par l'Ifop sur « Les propriétaires français et le logement chez l'habitant ». Cette dernière révèle notamment qu'un tiers des Français possède une chambre à coucher libre au sein de leur résidence principale, et qu'1,9 million de chambres sont prêtes à être mises en location. Un réel potentiel face à la crise du logement. Or malgré les incitations fiscales existantes peu motivantes, déjà 6% des propriétaires s'ouvrent à ce type d'hébergement.

Un potentiel de 1,9 million de chambre encore trop inexploité

L'hébergement chez l'habitant reste encore une solution peu sollicitée en France. Pour Chambrealouer.com, de nombreux propriétaires pourraient se laisser tenter par ce mode de consommation collaborative comme le laisse entrapercevoir l'augmentation du trafic de son site de l'ordre de 1 à 4 sur les 4 dernières années. Afin de confirmer la tendance mais aussi pour mieux connaître cette cible de loueurs, Chambrealouer a décidé de faire réaliser une grande étude sur « Les propriétaires français et le logement chez l'habitant ». Selon l'enquête réalisée par l'IFOP déjà 6% des propriétaires louent une ou plusieurs de leurs chambres sur un potentiel surprenant....

Interrogés par l'Ifop pour le site Chambrealouer.com, sur 55% des foyers français propriétaires de leur logement, plus d'un tiers des propriétaires Français déclarent posséder au moins une chambre libre au sein de leur résidence principale soit un potentiel global de 9,7 millions de chambres. Selon l'enquête, 22% des propriétaires n'ayant jamais louée envisagent de le faire : 1,9 million sont ainsi prêtes à être mises en location, y compris sur une moyenne (15%) ou longue durée (27%) : un potentiel non négligeable dans le contexte de crise du logement actuel.

78% des propriétaires loueraient pour arrondir leur fin de mois, mais pas uniquement

Les propriétaires potentiellement loueurs sont pour 69% des séniors de 50 ans et plus, retraités (43%) et issus de la catégorie CSP-(31%). Au-delà de l'aspect financier, ces propriétaires pourraient s'engager à louer leur chambre pour des raisons humaines : aider son prochain pour 19% des interrogés et avoir de la compagnie pour 14% d'entre eux. Par opposition, si l'on observe les propriétaires réticents à louer une de leurs chambres, les principaux freins sont pour 57% d'entre eux le refus d'héberger et vivre avec un inconnu, 38% le besoin de conserver une chambre d'ami et 22% la complexité de gérer la location.

Renforcer les incitations fiscales pour encourager les propriétaires

74% des propriétaires déclarent louer une chambre principalement pour des raisons pécuniaires (assurer un revenus d'appoint, abattement fiscal, rentabiliser l'espace libre...).


FERMER