Logement des Jeunes Diplômés : Plus tard je serai TANGUY ?

La face cachée des «TANGUY». La fondation Abbé Pierre publie des chiffres inédits sur la situation des jeunes majeurs hébergés chez leurs parents.

Publié le 07 décembre 2015
Logement des Jeunes Diplômés : Plus tard je serai TANGUY ?

Ces chiffres, issus de l'exploitation de l'enquête nationale Logement (ENL) 2013 de l'Insee, montrent que 4,5 millions de majeurs vivent chez leurs parents ou grands-parents. Parmi eux, 1,3 million ont plus de 25 ans, 1,5 million ont un emploi rémunéré, dont la moitié en CDI à temps complet. Près d'1 million ont déjà vécu dans un logement indépendant avant de revenir au domicile parental, souvent faute de solution alternative.


Le nombre de jeunes hébergés cumulant plusieurs critères de contrainte (personnes de plus de 25 ans
qui reviennent, après une décohabitation, au domicile parental faute de logement autonome) a augmenté de 20 % entre 2002 et 2013, passant de 282 000 à 339 000. Des retours au domicile familial qui sont subis dans la majorité des cas.


Ces résultats alarmants posent la question du marché immobilier devenu inaccessible pour une large
part de la population, en particulier les jeunes, qui fiurent au premier rang des victimes de la crise du
logement.


FERMER