Réinventer le logement étudiant boursier

Les MA1SONS, des résidences sociales étudiantes engagées

Publié le 23 avril 2019
Réinventer le logement étudiant boursier

Chaque année, en amont de l'attribution des logements étudiants par les bailleurs sociaux, l'association Article 1 lance un appel à candidature auprès de ces futurs résidents pour intégrer à la rentrée prochaine les MA1SONs. Ils ont jusqu'au 31 mai pour déposer leur dossier et rejoindre ainsi les 150 étudiants du programme MA1SON. Les Ma1sons Article 1 sont inspirées du modèle anglo-saxon des living-learning communities ou « communautés d'apprentissage » : on y vit, on y apprend et on y agit.

Le nouveau visage de la résidence étudiante

A l'heure où le logement étudiant pose de nombreuses questions, celle de l'égalité des chances est prépondérante. Pour répondre à cet enjeu, l'association Article 1 a mis en place depuis 4 ans le programme MA1SON un espace d'apprentissage innovant ouvert aux étudiant(e)s boursièr(e)s sélectionné(e)s non seulement sur des critères sociaux, mais également sur la base de leur motivation.

Aujourd'hui l'association Article 1 souhaite développer progressivement le déploiement des MA1SONs, en construisant un écosystème global impliquant activement les jeunes, les bailleurs sociaux, les établissements supérieurs, les collectivités locales et les entreprises.

Les MA1SONs Article 1 ont pour objectif d'apporter aux étudiants un lieu de socialisation, d'apprentissage et d'engagement destiné à favoriser leur réussite, leur responsabilité citoyenne et leur insertion professionnelle. Plus qu'un lieu de vie, ce sont de véritables catalyseurs de réussite.

« Au sein du programme MA1SON nous encourageons le développement de compétences transversales : les soft skills. 90% des étudiants évoquent spontanément leur parcours dans le programme en termes de développement de compétences et 86% des participants soulignent spontanément l'acquisition de compétences transversales (communication, travail en équipe, gestion de projet...). Miser sur les soft skills, c'est renforcer l'employabilité des jeunes. C'est faire le lien entre leurs engagements et leurs compétences. C'est les aider à devenir eux-mêmes auteurs de leur développement ». explique Boris Walbaum, co-fondateur d'Article 1.

A l'aide de professionnels engagés, les résidents sont notamment amenés à réaliser en équipe, constituées à partir des centres d'intérêt communs, des projets à impact social (veille civique, jardin solidaire, soutien scolaire, organisation de débats, organisation de la vie sportive, ateliers de sensibilisation aux discriminations etc.). 15 projets y sont réalisés chaque année.

Pour Doriane, 23 ans, le programme MA1SON a changé son parcours. Venant d'un petit lycée de province elle est acceptée à la Sorbonne et est logée aux portes de Paris dans une résidence MA1SON. Doriane monte des projets à impact social avec les autres résidents. À Paris, elle affute ainsi sa fibre sociale : elle monte un projet avec les sans-abris, réalise un stage à l'Urgence Migrants du Groupe SOS... « Paris était le lieu et le idéal pour développer mes idées et pensées que j'avais, que je ne pouvais pas vraiment exploiter dans le sud. » explique la jeune femme qui désormais travaille à la Banque de France.

L'accès au logement pour les étudiants : un facteur de réussite déterminant


En Ile-de-France, on compte actuellement 635 000 étudiants, dont 114 000 boursiers 2, alors que 20 000 logements proposés par les résidences du Crous. Ce qui représente une capacité d'hébergement de seulement 17% des boursiers franciliens. Hors Ile-de-France, la situation est moins critique, le Crous accueille environ 30% des boursiers.

Le logement étudiant est évidemment lié à l'enjeu de l'égalité des chances en raison des coûts du loyer. Ainsi, certains étudiants choisiront une filière plutôt qu'une autre en fonction de la distance qui les sépare du domicile familial. Le soutien financier de la famille reste un élément déterminant, qui conditionne le choix et la poursuite d'études. Au-delà de l'aspect économique, le logement est un paramètre important de la vie étudiante, qui permet ou non la création de liens sociaux, d'accès à l'université et à ses infrastructures. Le meilleur taux de réussite est attribué aux étudiants vivant en résidence, en foyer ou en internat (77%)1.

Forte de ce succès, l'association Article 1 ouvrira d'ici la fin de l'année, deux nouvelles MA1SONs : à Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne) et à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis)

Il existe à ce jour 3 résidences MA1SONs :

  • Portes de Vanves (14ème arrondissement de Paris), 70 étudiants
  • Alice Guy (14ème arrondissement de Paris), 93 étudiants
  • Camille Sée (Saint-Denis - 93), 40 étudiants

FERMER