Logement étudiant - Habiter dans un bureau : c'est possible !

La pénurie de logement oblige les associations et les organismes responsables à trouver de nouveaux modes de logement parfois déconcertant...

Publié le 10 avril 2014

La pénurie de logement oblige les associations et les organismes responsables à trouver de nouveaux modes de logement parfois déconcertant... Comme loger dans un bureau ! Cela peut vous paraître étonnant et pourtant malgré un confort spartiate et un habitat temporaire, cela pourrait bien être votre futur chez vous !

  • Un modèle tout droit venu des Pays-Bas

Tout droit venu des Pays-Bas, c'est la société Camelot qui se charge de promouvoir en France ce type de location très... surprenante ! En effet, la société permet aux particuliers d'habiter dans des bureaux inoccupés de façons temporaire pour un loyer plus que modique. Ce concept est encore très peu connu en France puisqu'il n'existe sur l'hexagone que depuis 2011. Cependant, il reçoit un franc succès dans son pays d'origine et il semblerait que cela puisse être pareil prochainement sur le territoire français. Il faut dire que cela permettrait de lutter un peu plus contre la crise du logement en proposant des bureaux inoccupés et dont les propriétaires s'inquiètent de les laisser toujours fermés. Car un bâtiment quel qu'il soit, lorsqu'il reste inhabité, se dégrade avec le temps, prend l'humidité et le risque de squat est très élevé, notamment suivant les régions. En Île-de-France, on estime à l'heure actuelle entre 3,5 et 4,5 millions de mètres carrés de bureaux inoccupés et qui perdent donc de la valeur. Il faut dire que depuis 2010, le prix de vente des bureaux et commerces a baissé de 20% ! Aux Pays-Bas, ce sont plus de 50 000 personnes qui habitent dans des bureaux et cela s'étend partout en Europe sous diverses formes : monastères et abbayes en Irlande, parcs d'attraction aux Pays-Bas, casernes en Angleterre, etc.

  • Un petit loyer pour le locataire, une transformation exorbitante pour le propriétaire

Rassurez-vous tout de suite, vous ne logerez pas entre les bureaux et la photocopieuse ! Non, il est question d'anciens bureaux actuellement inoccupés et donc parfaitement habitables. Ils ont été transformés afin de pouvoir accueillir des locataires. Si le locataire ne s'acquittera que d'une modique somme de 200 euros (ou entre 30 et 50% de moins qu'un appartement standard) en moyenne pour habiter légalement dans un bureau, le propriétaire devra quant à lui transformer les bureaux en habitation. Il faut donc compter entre 2 000 et 2 500 euros le mètre carré à Paris ! Ce qui fait donc en général plus cher que le prix de la construction. Le propriétaire doit cependant se plier à des contraintes juridiques et administratives parfois très complexes. Mais le ministère du logement souhaite alléger les démarches pour permettre de loger plus de personnes. C'est surtout une bonne solution de gardiennage puisqu'une présence régulière est sécurisante. Car le gardiennage coûte très cher aux propriétaires de biens commerciaux (environ 15 000 euros par mois en moyenne) alors que d'avoir une personne directement sur place de façon régulière ne lui coûtera au total que les transformations.

  • Conditions pour obtenir un logement temporaire

Pour espérer obtenir l'autorisation de d'habiter dans des bureaux inoccupés, les candidats doivent impérativement être européens ou posséder un titre de séjour valide, pouvoir montrer qu'il perçoit des revenus réguliers ainsi qu'une possibilité de logement par des proches dans le cas où un relogement rapide peut être envisagé. Sachez cependant que ce type de logement temporaire est un dispositif expérimental très encadré par l'article 101 de la loi du 25 mars 2009 de Mobilisation pour le logement et la lutte contre l'exclusion. En France, on compte plus de 200 000 personnes qui pourraient profiter de ce mode de logement.


Habitat pour les Jeunes



Trouver une Résidence avec services pour Etudiant : Consulter le moteur des Résidences Etudiantes en France

Trouver un Logement Etudiant

Un conseiller vous appelle gratuitement.

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mentions légales en bas de page).


FERMER