Quand les résidences étudiantes se mettent aux "tiny houses" !

Sur le campus de Pau, des mini-maisons écolos en bois, où tout est prévu pour leur confort. Un projet porté par le CROUS Bordeaux Aquitaine.

Publié le 22 mars 2018
Quand les résidences étudiantes se mettent aux tiny houses !

Très bientôt, les étudiants palois auront la possibilité de vivre dans un nouveau type d'habitat : les « tiny houses ». Des mini-maisons écolos en bois, où tout est prévu pour leur confort. Un projet porté par le CROUS Bordeaux Aquitaine.

Tiny Houses, c'est quoi ?

Les toutes premières Tiny Houses sont construites aux Etats-Unis, juste après l'ouragan Katrina. A l'époque, les habitants sinistrés attendent des logements d'urgence, à prix raisonnable. Leur sont alors proposées des Tiny Houses, de petites maisons mobiles en bois, montées sur remorque.

Pratiques et bien pensées ces habitations ont l'avantage d'être plus spacieuses que les roulottes et plus durables que les caravanes, notamment parce qu'elles sont plus résistantes aux intempéries. Alternative écologique et économique à l'habitat traditionnel, ces petites maisons se sont, depuis, démocratisées et arrivent désormais en France.

Tiny Houses de Pau : à quoi ressembleront-elles ?

Porteur du projet, le CROUS Bordeaux Aquitaine est parti sur l'idée de créer un mini-village constitué de 4 Tiny Houses, dans la résidence Gaston Phoebus. Des maisonnettes mobiles qui, bien sûr, respectent les standards des logements CROUS. A l'intérieur, tout est pensé pour le confort des étudiants. Les Tiny Houses comprennent notamment : bureau, petite table pour les repas, kitchenette, salle d'eau et WC. Le lit est installé en hauteur, sur une mezzanine accessible par un petit escalier. L'extérieur des Tiny Houses fait, quant à lui, la part belle au bois naturel, pour une implantation optimale dans l'environnement.

Une habitation écolo et mobile

Ces Tiny Houses ont conçues de manière raisonnée et écolo. Ainsi, pour leur construction, ce sont les matériaux locaux et les circuits courts qui ont été privilégié. Rendues mobiles grâce à une remorque, ces habitations nomades respectent, par aileurs, les gabarits routiers. Afin d'être transportées facilement, elles adoptent une largeur maximale de 2,55 m hors tout et une hauteur maximale de 4 m à partir du sol. Quant à leur poids, il est limité à 3,5 tonnes pour pouvoir être tractées.

Où et comment seront implantées les Tiny Houses ?

Le terrain d'accueil du mini-village se trouve à l'angle de la rue Audrey Benghosi et de l'avenue du Doyen Robert Poplawski, au pied des résidences universitaires Francis Jammes et Gaston Phoebus. Les habitations mobiles seront implantées dans le respect du site et de son environnement. Ainsi, par exemple, les arbres remarquables alentours seront préservés.

Le mini village comprend, également, un espace commun augmenté. Ce dernier peut accueillir des aménagements permettant plus de convivialité et d'échanges entre les résidents. Par ailleurs, cet ensemble pourrait à l'avenir proposer de nouveaux espaces de convivialité à l'intérieur du village, à disposition de l'ensemble des résidents.

Le projet Tiny Houses de Pau, en quelques dates clés

  • Achèvement des études de conception le 10 janvier 2018
  • Signature des marchés des entreprises le 31 janvier 2018
  • Livraison prévue le 30 juin 2018

Le concept de Tiny House s'adapte parfaitement aux besoins des étudiants. Pratique, adaptable et écolo, il pourrait bien se développer sur d'autres campus, dans les années à venir.


Vue d'un module

Vue d'un module


Des "roulottes contemporaines"

Des roulottes contemporaines


FERMER